#1 18-05-2011 18:36:15

H.Lacoste
Administrateur
Lieu: Dieupentale
Date d'inscription: 20-12-2006
Messages: 740
Site web

Tchatchez vous le toulousain

Tchatchez vous le Toulousain
Chaque ville a son parler.
À Toulouse, les touristes ont parfois l'impression de débarquer en terre étrangère. Un site internet a
répertorié quelques termes locaux en un « vocabulaire toulousain de survie », mini-guide précieux
pour ne pas mourir pec (idiot). Toulouse, on se traite de con à peine qu'on se traite. Depuis que
Nougaro a indiqué dans son « Ô Toulouse » qu'ici, même les mémés aiment la castagne (la
châtaigne en occitan, c'est-à-dire la bagarre), le parler toulousain a droit de cité dans toute la
France. Des livres ont été consacrés au français parlé à Toulouse et même un dictionnaire régional .
Ici, on parle de « poche » pour un sac en plastique, qu'on met dans la malle (pour le coffre de la
voiture) quand on ramène les commissions (les courses). Avec peut-être quelques chocolatines
(pains au chocolat), oreillettes (merveilles ou beignets) ou patanes (patates)

Une petite histoire de commérage.
Eh Oh ! Jan-mi, il est tignous quand il tcharre. Avec sa sœur, la tataragne, qui arrête pas de bader
les corneilles, ils vont me faire venir chèvre. Il n’arrête pas de me raconter des craques. L'autre jour,
ce pec avait tellement la connerie qu'il m'a gavé, il s'est pris une bouffe, un cachou quoi, un patac,
qui l'a ensuqué, et il s'est esplaterné. Il avait les yeux pleins de bimbarolles. Pour se retaper, il s'est
avalé un platas de pâtes, qu'est-ce qu'il a pu tchapper (gnaqué), avec quelques pichets. Il s'est pris
une murge, avec le cagnas qu'il faisait, il a tchuqué comme une outre. Sa sœur, la pitchoune, quelle
papatch, elle a voulu le porter à l'hôpital mais elle s'est empéguée le mur et elle a escagassé la
voiture. Il avait la cagagne, le gafet ! ».

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr