#1 28-08-2015 18:12:20

Modérateur
Administrateur
Date d'inscription: 13-01-2011
Messages: 809

Les frelons et les abeilles

http://www.dieupentale.com/forum/uploads/2063_p1020696.jpg
Ils sont de retour, sur la vélo-route dans le trou d'un érable à 200 m du port,
vers Bessens.
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/2063_p1020694.jpg
300 m plus loin ils perturbent un essaim d'abeilles qui à pris possession également
dans le creux d'un érable.
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/2063_p1020695.jpg
Mais celles-ci n'ont pas l'air de vouloir se laisser faire.
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/2063_p1020692.jpg
Qui serra le plus fort ? en tout cas, il est préférable pour l'être humain de se
tenir éloigné de ces bestioles, soyez prudent.

Hors ligne

 

#2 29-08-2015 07:58:47

Marcel Bégué
Membre
Date d'inscription: 19-01-2009
Messages: 50

Re: Les frelons et les abeilles

Bonjour Hubert
Ce sont des frelons européens , espèce locale , qui ont élu domicile dans le tronc de l’arbre.
Dans le voisinage de son nid, les sentinelles sont agressives , franchir  leur territoire délimité dans  un rayon de quelques mètres autour du nid est un risque d’attaque.
Il ne faut pas être dans l’axe des allées et venues des ouvrières qui vont rechercher la nourriture.
Les frelons sont des hyménoptères qui fonctionnement comme les abeilles, avec une reine, des ouvrières et des mâles mais le nid ne sera pas reconduit l’année suivante, car la ou les reine(s) s’échappe (ent) à la fin de l’automne pour hiverner
L’essaim d’abeilles est victime des frelons européens qui eux aussi prélèvent  nos avettes.
Dans la nature cette espèce se nourrit de chenilles , de mouches et de papillons, mais la facilité de récolte dans le supermarché tout proche l’emporte en termes de choix de nourriture et de dépenses d’énergie pour chasser !!!

Les observations nourrissent notre culture

Restons prudents ….

Dernière modification par Marcel Bégué (29-08-2015 10:34:53)

Hors ligne

 

#3 15-11-2016 15:15:16

Modérateur
Administrateur
Date d'inscription: 13-01-2011
Messages: 809

Re: Les frelons et les abeilles

Les frelons sont toujours là? mad

Nous revoilà au mois de novembre, on les aperçoit une fois que les feuilles sont tombées.
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/2063_p1030395a.jpg
Sur la vélo-route 7ème platane du port vers le nord.
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/2063_p1030396b.jpg
Sur la vélo-route 2ème platane du port vers le nord.

Hors ligne

 

#4 17-11-2016 18:19:17

Marcel Bégué
Membre
Date d'inscription: 19-01-2009
Messages: 50

Re: Les frelons et les abeilles

Bonsoir Hubert, effectivement avec la chute des feuilles, les nids deviennent visibles.Avec cette proximité, Je comprends mieux les attaques quotidiennes des ruches , les températures très douces favorisent les sorties des abeilles, rentrées de pollen jaune (sapin) et vols de nettoyage.Cette situation favorise les captures par les frelons, soucieux d'alimenter leur colonie!!!!!
Le lien suivant décrit mes observations et mes actions pour limiter la "casse" .
http://www.mjb-nature.fr/index.php/14-a … ediatiques

Hors ligne

 

#5 09-08-2017 18:07:51

Modérateur
Administrateur
Date d'inscription: 13-01-2011
Messages: 809

Re: Les frelons et les abeilles

Attention ils sont de retour, et dans votre maison s'ils ne peuvent pas rentrer par la porte, ils passent par la fenêtre ?
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/thumbs/2063_p1030761.jpg   http://www.dieupentale.com/forum/uploads/thumbs/2063_img_20170809_131056.jpg

Hors ligne

 

#6 24-11-2017 22:53:52

Modérateur
Administrateur
Date d'inscription: 13-01-2011
Messages: 809

Re: Les frelons et les abeilles

NATURE & ENVIRONNEMENT
http://www.dieupentale.com/forum/uploads/thumbs/2063_frelon_asiatique.jpg

Frelon asiatique: les préfectures vont pouvoir ordonner la destruction des nids
Les préfectures vont pouvoir ordonner la destruction des nids de frelons asiatiques, a annoncé vendredi
à Clermont-Ferrand la ministre de l'Environnement Ségolène Royal lors du 21e congrès de l'Union
nationale de l'apiculture française (Unaf).

Un prochain décret, dont le texte vient d'être transmis au Conseil d'Etat, "donnera aux préfets le pouvoir
d'engager des opérations de destruction des nids de frelons, quels que soient les lieux où ils seront
identifiés, y compris sur les propriétés privées", a déclaré Mme Royal, chaleureusement applaudie par les
participants du congrès, qui se tient jusqu'à dimanche.

Jusqu'à présent, aucun cadre légal n'entourait les destructions des nids de frelons asiatiques, espèce
proliférante qui se nourrit d'abeilles.
Les propriétaires voulant éradiquer les nids devaient jusqu'ici faire appel au bon vouloir des apiculteurs,
aux pompiers ou à des sociétés privées, pratiquant parfois des prix dissuasifs. L'intervention sur des
terrains privés n'était également pas possible sans accord préalable du propriétaire.

"C'est une énorme victoire car cela veut dire que l'Etat prend ses responsabilités. Jusqu'à présent, les
apiculteurs étaient sollicités mais ce n'était pas à eux de le faire, car c'est un problème de santé et de
sécurité publiques", s'est félicité le président du Syndicat des apiculteurs du Puy-de-Dôme, Gabriel
Pagès.

Cette annonce fait suite au classement par la Commission européenne de ce prédateur redoutable sur
une liste d'espèces invasives, en juillet dernier.

Lors son discours, la ministre de l'Environnement a également annoncé qu'elle souhaitait "aller plus vite"
et "valoriser les bonnes pratiques" dans la perspective de l'interdiction à partir de 2018 les pesticides
néonicotinoïdes réputés toxiques pour les abeilles.

Cette volonté pourrait trouver sa transcription dans le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité.

"Il faut être désormais extrêmement vigilant concernant les dérogations, s'entourer de travaux
scientifiques et monter en puissance sur les usages des méthodes alternatives. Je veillerai à ce que le
budget du plan Ecophyto2 soutienne cette transition", a ajouté Mme Royal.
Un crédit de 10 millions d'euros, provenant du fonds de transition énergétique pour la croissance verte,
sera mobilisé "pour financer les alternatives aux néonicotinoïdes", a-elle ajouté, précisant qu'elle avait
également demandé "à l'Union européenne d'étendre l'interdiction de ce type de pesticides à l'ensemble
du territoire européen".

Elle a également annoncé aux apiculteurs qu'elle avait demandé à l'Agence nationale de sécurité
sanitaire de l'alimentation (Anses) "de ne pas délivrer de nouvelle autorisation de mise sur le marché de
produits à base d'imidaclopride", molécule active présente dans le très décrié insecticide Gaucho.

source:
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- … ids_107800

https://jardi-brico.com/destruction-nid … -de-letat/

http://www.nicematin.com/environnement/ … etat-89589

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr