#1 04-07-2007 15:20:45

Frédéric Toulzat
Membre
Date d'inscription: 04-07-2007
Messages: 148

La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

En 2000 est paru aux éditions "Sud-Ouest" le livre "La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne", écrit par Régis Granier (Montauban). Le dernier chapitre, consacré à la 1ère guerre mondiale, rapporte des lettres témoignages de "poilus" de Dieupentale, cités par leurs prénoms.
Quelqu'un a-t-il lu ce livre? Et quelqu'un sait-il qui étaient ces "poilus"?

Hors ligne

 

#2 06-07-2007 21:09:35

jean-michel lacoste
Administrateur
Lieu: Dieupentale
Date d'inscription: 18-12-2006
Messages: 175
Site web

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

Ce livre est en effet trés bien fait, il est disponible dans presque toutes les grandes surfaces de montauban vous y trouverez plein d'information sur la vie dans votre département et de bien belles cartes postales anciennes.

Pour information, les prénons des 4 poilus de Dieupentale sont, Pierre, Mathieu, Marius et Noël.
Pierre est le seul a être rentré indemne
Mathieu a été porté disparu en 1917
Noël à été tué
Marius est rentré chez lui mais est mort en 1919

Si ces prenoms vous disent quelque chose, et si vous avez plus d'informations, merci de nous en faire part.

De plus si vous avez des infos sur Dieupentale pendant la première ou la seconde guerre mondiale, il serait fort interréssant de les centraliser afin de faire une rubrique sur ces périodes dans le village, merci.

Hors ligne

 

#3 11-07-2007 13:59:00

Frédéric Toulzat
Membre
Date d'inscription: 04-07-2007
Messages: 148

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

Dans le livre est aussi cité un "Batistou", dont la date de décès est proche de Noël. Soit 5 poilus dieupentalais.

A défaut de recherche dans les registres d'état civil, j'ai consulté le monument aux morts de Dieupentale.

"Batistou" semble être Baptiste Pédemons, né le 1er juin 1887 et mort au combat le 8 novembre 1916 à Morval dans la Somme.
Dans ce cas, "Noël" est le prénom d'usage de Joseph Toulouse, né le 12 décembre 1894 et mort au combat le 7 novembre 1916 à Chaulnes dans la Somme.

Un seul "Mathieu" apparaît sur le monument aux morts : Mathieu Duchens, né le 25 mai 1891 et mort au combat le 18 juillet 1918 à Neuilly-Saint-Front dans l'Aisne. Mais ça ne correspond pas à quelqu'un de porté disparu début 1917.

"Marius", mort des suites de ses blessures (gaz) en 1919, pourrait être le prénom d'usage de Pierre Gendre, décédé le 2 janvier 1919. Mais son nom apparaît-il sur le monument s'il est mort ainsi? Je pense que non.

Quant à "Pierre", le survivant, il ne peut évidemment apparaître sur le monument.

Hors ligne

 

#4 17-07-2007 17:39:06

Frédéric Toulzat
Membre
Date d'inscription: 04-07-2007
Messages: 148

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

Juste pour confirmer que :
- les identités de Batistou=Baptiste Pédemons et Noël=Joseph "Noël" Toulouse. Ces 2 poilus ont une plaque commémorative personnelle à droite du monument aux morts de la commune.
- l'identité Mathieu=Mathieu Duchens pourrait bien être juste, car la confirmation de décès de ce dernier n'a été apprise par l'armée à Dieupentale qu'en 1920.
- l'identité Marius=Pierre Gendre pourrait aussi être juste, car Pierre Gendre est mort le 2 janvier 1919 à Dieupentale, et non en opérations militaires d'après-guerre.

Si quelqu'un détient des informations, témoignages écrits (lettres, carnets de guerre) ou photographies sur des anciens combattants 1914-1918 de la commune, je serais très intéressé d'en prendre connaissance. Je suis joignable au 0563272585 tous les jours après 18h30.
Merci.

Hors ligne

 

#5 17-07-2007 22:05:56

jean-michel lacoste
Administrateur
Lieu: Dieupentale
Date d'inscription: 18-12-2006
Messages: 175
Site web

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

merci pour tous ces renseignement, qui enrichissent le site

Hors ligne

 

#6 27-02-2008 08:15:07

Frédéric Toulzat
Membre
Date d'inscription: 04-07-2007
Messages: 148

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

Erratum.

Après plusieurs mois de recherches infructueuses, j'ai eu le plaisir de rencontrer la personne qui
détient les lettres citées dans le livre de Régis Granier. Il s'agit d'Eliette Pujol, née Tibal, qui
habite rue des Boulbènes à Dieupentale. Son époux, M.Pujol, qui s'est intéressé au aujet, m'a
fait une présentation du contenu de ces lettres.
Ces lettres, écrites par des soldats de Dieupentale, étaient adressées à un cousin à elle, Paul
Gaubert, que la maladie avait tenu éloigné du front. Ce dernier est décédé le 11 février 1917.

Il semble que Régis Granier, probablement pour rendre compte d'un état d'esprit général, ait pris
quelques libertés dans l'évocation qu'il fait de ces lettres.

Pour résumer, ces lettres ont été écrites presqu'exclusivement par 3 poilus :
- Joseph "Noël" Toulouse
- Mathieu Taillefer
- Jacques Fouragnan
Dans ces lettres, d'autres soldats du village sont cités. A partir de quoi, on peut établir avec une
quasi-certitude les correspondances suivantes :
- Noël = Joseph "Noël" Toulouse
- Mathieu = Mathieu Taillefer (et non Mathieu Duchens). Le destin de Mathieu Taillefer reste
énigmatique. D'après la correspondance (et d'après le livre de R.Granier), Mathieu Taillefer
aurait disparu au front. Cependant, je n'ai trouvé aucune trace de son décès dans les archives
nationales ni sur les monuments aux morts du coin. René Taillefer m'a confirmé que son oncle,
Mathieu Taillefer, avait effectivement pris part à la guerre, mais y avait survécu et était décédé
dans les années 1970
- Pierre = Pierre Gendre (mort pour la France en 1919, et n'est donc pas sorti de la guerre indemne
comme c'est indiqué dans le livre de R.Granier)
- Batistou = Baptiste Pédemons
- Marius : aucun Marius n'est cité dans la correspondance.

D'autres personnes sont également citées dans cette correspondance, dont :
Bertrand Boué, Paul Bailly, Jean-Marie Delpech et un "nouveau venu" : Pierre Tandol (voir son
acte de décès en pièce jointe).

A suivre.

  Frédéric

Hors ligne

 

#7 28-02-2008 00:39:48

DBardel
Membre
Lieu: Dieupentale
Date d'inscription: 09-08-2007
Messages: 151
Site web

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

Frédéric Toulzat a écrit:

Il semble que Régis Granier, probablement pour rendre compte d'un état d'esprit général, ait pris
quelques libertés dans l'évocation qu'il fait de ces lettres.

Il semble même qu'il ait pris des libertés avec bien d'autres sujets dans cet ouvrage... Mais ce livre a le mérite de nous permettre de voyager dans le passé du département. Il faut simplement veiller à ne pas le considérer comme une "somme", mais plutôt comme un itinéraire au fil des souvenirs, avec pour guide un auteur qui livre ses propres sentiments, au détriment parfois de la rigueur que l'on pourrait attendre d'un historien (qu'il n'est pas, d'ailleurs). je n'ai quand même pas digéré (entre autres) les foires au gras que l'on nommait ainsi "parce qu'on y vendait des porcs"... mad

J'aime bien feuilleter de temps en temps ce bouquin. Je fais comme les enfants, je regarde juste les images... qui m'inspirent beaucoup.

C'est bien d'avoir resitué ces lettres dans leur contexte. D'une part pour la mémoire des soldats qui les ont écrites. D'autre part parce qu'elles prennent un nouveau sens à la lecture. C'est délicat de "jouer" avec de tels documents... Et c'est rassurant de constater que leur véritable histoire n'est pas totalement perdue, qu'il y a encore des gens pour s'en souvenir.

DB_trop_pointilleuse...

Dernière modification par DBardel (28-02-2008 00:40:19)

Hors ligne

 

#8 24-01-2016 20:16:10

mathieu
Nouveau membre
Date d'inscription: 20-04-2015
Messages: 1

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

Monsieur Toulza, en juillet 2007, au lieu de vous embêter à chercher le propirétaire des courriers, vous auriez dû vous adresser à l'auteur, il vous l'aurait dit aussitôt.

Hors ligne

 

#9 27-01-2016 21:47:35

Modérateur
Administrateur
Date d'inscription: 13-01-2011
Messages: 785

Re: La vie d'autrefois en Tarn-et-Garonne.

mathieu a écrit:

Monsieur Toulza, en juillet 2007, au lieu de vous embêter à chercher le propirétaire des courriers, vous auriez dû vous adresser à l'auteur, il vous l'aurait dit aussitôt.

Bien venu mathieu sur le site de Dieupentale d'hier à aujourd'hui.
Votre premier commentaire sur les recherches de Mr Toulzat, ne fait pas beaucoup avancer le
(schimilibilick) dans la rubrique des faits historiques.
Mr Toulzat a fait un formidable travail de recherches historiques pour alimenter et faire vivre ce
site dans son trop court passage dans notre commune de Dieupentale.
(nous aimerions avoir de ses nouvelles)
Avoir retrouvé les détenteurs de ces lettres de combattants et les avoir transcrite avec l'aide de son
épouse pour les publier sur le site.
Tout le travail qu'il  a fait sur les recherches du monument aux morts.
Et beaucoup d'autres discussions et commentaires très profitables que nous avons eu.
Pour que vive un site il faut beaucoup de messieurs FrédéricToulzat, nous pensons aussi a Monsieur 
Dumons Raymond qui a beaucoup écrit dans toutes les rubriques et pour la mise en page du site.
Dominique Bardel qui avait une très belle plume de journaliste, qui malheureusement
est allée écrire sur une autre planète.
Merci à tous ces gens-là, nous cherchons des volontaires pour ouvrir de nouvelles discussions.
Ainsi qu'a toutes les associations qu’elles nous fassent connaître toutes leurs activités, pour en
informer les visiteurs et membres du site.
Pour que vive Dieupentale d'hier à aujourd'hui.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr