La Chronologie des évènements du conseil municipal de 1838 à 1987

Dans cette partie, vous trouverez une chronologie des évènements qui ont eu lieu lors des diverses séances du conseil municipal, on y trouve toute sorte de renseignements concernant la commune.
Cette rubrique sera complétée d'ici peu de temps par la suite des évènements de 1987 à nos jours.
Ces éléments ont été récupérés sur les divers bulletins municipaux.

Le 10 Août 1838
Le Conseil municipal, composé de MM. BONNEFONT, DE LA POMAREDE, CHANNAC, D'ARAILH, DELPRAT, GADET, MALECAZE, MURAT, POUGET vote un budget de cents francs pour les réparations à l'église, l'état de celle-ci étant en si mauvais état qu'il pourrait infailliblement compromettre l'existence de beaucoup de personnes.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 5 Mai 1839
Le Conseil municipal composé de MM. MALECAZE, DE LAPOMEREDE, DELPRAT, CHANNAC, GADET, POUGET, CAZALS et MURAT Pierre, Maire, demande dans une lettre à M. le Préfet qu'un bassin portuaire soit prévu sur le canal pour le commerce des denrées (céréales et vins) produits par les beaux et fertiles pays de la Gascogne ...

--------------------------------------------------------------------------------
Le 10 Mai 1841
Le Conseil Municipal composé de M.M. CHANNAC, LAPORTE, GADET, DELBOY, PESCAY, DE MARAS, DE BRUEYS, décide de procéder à la réfection du toit de l'église dont le devis s'élève à 1.443,70 Frs. Le Conseil Municipal a donné son accord pour que le plafond soit bâti en forme de voûte. Il est à remarquer que c'est sur cette voûte qu'ont été effectuées en 1990 certaines réparations du coté de l'entrée de l'Eglise, mais que la plus grande partie de la voûte est en bon état, malgré son âge d'un siècle et demi.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 23 Juillet 1843
Le Conseil Municipal composé de MM.GADET, DARAILH, CHANNAC.F, MALECAZE ,CHANNAC.J, LAPORTE, BONNEFOND , de LAPOMAREDE , est installé officiellement avec prestation du serment de pure fidélité au Roi des Français, et d'obéissance à la Charte Constitutionnelle et aux lois du Royaume.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 fevrier 1845
Le Conseil Municipal composé de M.M.LAPORTE, CHANNAC F, CHANNAC J, DUBREIL, GADET, MALECAZE, MURAT et D'ARAILH, demande que les dates des 2 foires, fixées sous l'Empire au 23 février et 2 juin, soient rétablies aux dates antérieures, c'est à dire le 12 février et le 12 septembre, les dates du 23 février et du 2 juin ne correspondant pas aux voeux des habitants avec la construction du nouveau pont de VERDUN.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 07 Mai 1846
Le Conseil Municipal composé de MM.CHANNAC J, CHANNAC F, DUBREUIL, LAPORTE, GADET, DARAILH et MURAT. Monsieur le Maire fait part de la mort de Jean GARDES, garde-champêtre et propose François MATALY pour le remplacer : le conseil fixé sur la bonne vie et moeurs du dit MATALY et convaincu du zéle qu'il apportera dans l'exercice de ses nouvelles fonctions, consent unanimement.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Septembre 1846
Le Conseil Municlpal composé de MM. de MANAS, CHANNAC J, DUBREUIL, COURDY, LAPORTE, DARAILH, CHANNAC F, élus les 11 et 09.08.1846, ont prété le serment prévu par la loi du 31.08.1830
"Je Jure fidélité au roi des français, obéissance à la Charte Constitutionnelle et aux lois du Royaume".

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 Mai 1847
Le Conseil Municipal composé de MM. CHANNAC, DUBREIL, de MANAS, COURDY, D'HOSTES, MURAT Pierre Jeune, après avoir pris connaissance du futur tracé du Chemin de fer de Bordeaux à Sète, a conçu du projet de placement d'une station à Dieupentale les plus grandes espérances et a manifesté le désir bien sincère que ce dit projet reçoive son entière exécution".

--------------------------------------------------------------------------------
Le 18 Mars 1848
Le Conseil municipal composé de MM. D'HOSTES, De MANAS, DUBREIL, CHANNAC, MURAT accepte M. Christophe REY, actuellement sur la commune de Montgaillard, comme futur instituteur de la commune de Dieupentale.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 24 Avril 1848
Le même Conseil municipal approuve le vote de 46,75 F pour le déménagement des meubles de l'instituteur sur 47 km.
Remarque: L'enseignement n'était pas encore obligatoire et le traitement de l'instituteur était payé par la commune.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 Juillet 1848
Pierre MURAT jeune fait sur la place du village la proclamation suivante : "Au nom du Peuple, Gardes Nationaux, vous reconnaîtrez pour votre capitaine le citoyen Paul D'HOSTES, ici présent, élu à la majorité de vos suffrages et lui obéirez en tout ce qu'il vous commandera, pour la défense des principes de liberté, l'égalité et de fraternité".

--------------------------------------------------------------------------------
Le 17 Septembre 1848
Le Conseil municipal composé de MM.D'HOSTES, CHANNAC, BRUEYS, COURDY, DELBOY, GADET, LAPORTE et PESCAY, suite à la demande du "citoyen sous-préfet", approuve la création d'une deuxième foire à Campsas le 1er lundi de septembre et accepte également que la foire de Verdun, initialement fixée au 2ème vendredi d'avril, soit fixée au Vendredi-Saint.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 19 Novembre 1848
Alphonse DUBREIL, sur la place en présence des Gardes Nationaux et de tout le peuple, donne lecture de la Constitution votée par l'Assemblée Nationale. A l'issue de cette proclamation a eu lieu la cérémonie religieuse.
Remarque: Cette constitution devait être abolie lors du coup d'Etat du 2 décembre 1851 qui allait aboutir au Second Empire.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 27 Mai 1849
Le Conseil municipal composé de MM. DUBREIL, PESCAY, COUROY, CHANNAC, DELBOY, GADET décide d'acheter une maison pour en faire à la fois l'école et le logement l'instituteur au rez de chaussée et la maison commune au 1 er étage, cet achat étant effectué pour la somme de 3 200 F.
Remarque: cette maison est devenue par la suite la boulangerie tenue d'abord par la famille OULIE et actuellement par la famille COULON.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 12 Mai 1850
Le Conseil Municipal composé de M.M.CHANNAC, LAPORTE, GADET, DELBOY, DE MANAS, COURDY, DE BRUEYS, décide d'imposer deux journées de prestations en nature, tant par homme que par cheval, mulet, boeuf, âne, et charrette, pour assurer l'entretien des chemins vicinaux.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 19 Février 1854
Le Conseil Municipal, composé de MM.DUBREIL, BOISTEL, COURDY, CHANNAC, DELBOY, DELPRAT, MURAT Pierre et PESCAY, approuve le projet d'élargissement du chemin des Labadous, dont la largeur sera portée, pour permettre le croisement de deux charrettes, de 1m55 à 4m.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 7 Mai 1854
Le même Conseil Municipal vote les crédits nécessaires pour indemniser les 33 propriétaires lésés par cet élargissement; la somme nécessaire, pour une surface de 32 ares,76, a été évaluée à 588 F,02.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 10 mai 1855
Le Conseil Minicipal composé de MM.BOISTEL, CHANNAC, MURAT, DELBOY, DELPRAT, PESCAY, CHANNAC F, DUBREUIL, estime nécessaire d'avoir un garde champètre pour surveiller les maraudeurs et fixe son salaire à 200 Fr, il vote également selon l'usage habituel un traitement de 200 Fr à Mr le Curé, pour la seconde messe qui est presque indispensable.

--------------------------------------------------------------------------------
le 19 aout 1855
Le nouveau Conseil Municipal, composé de MM.PESCAY, MESPOULET, GADET, VIGNOLLES, TOULOUSE, CHANNAC F et DUBREUIL, a fixé la taxe sur les chiens à 5 fr. pour les cniens de 1 ére classe (d'agrément ou de chasse) et à 1 fr. pour les chiens de 2 éme classe (de garde).

--------------------------------------------------------------------------------
Le 12 Mai 1856
Le Conseil Municipal composé de MM.DUBREUIL, CHANNAC, PESCAY, BERNUS, DELBOY, GADET, TOULOUSE, MESPOULET et VIGNOLLES, demande que la Rue Basse fasse partie de la commune de Dieupentale.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 09 Novembre 1856
Le même Conseil munlicipal, donne son accord pour modifier le début du chemin des Couderdis; Mr.BOISTEL s'engage à rendre convenable le nouveau tracé en échange de la propriéte de l'ancien chemin qui traverse son domaine.
Remarque : le nouveau traçé correspond au chemin derriére la propriété Durand au début de la côte.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 Janvier 1857
Le Conseil Municipal composé de MM. DUBREIL, CHANNAC, PESCA Y, DELBOY, GADET, MESPOULET, VIGNOLLES, BERNUS et TOULOUSE, après avoir écouté l'exposé du Maire sur l'écoulement des eaux pluviales dans le terrain de Labadous, décide le classement de "fossé maire" (sic) qui va du chemin des Labadous au ruisseau Rieutort, avec un "plafond" de lm, une hauteur de 1m50 et une ouverture de 2m.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 17 Janvier 1858
Le Conseil municipal composé de MM. BRUEYS, DUBREIL, CHANNAC, DELBOY, GADET, PESCAY vote l'adresse suivante : "Le Conseil municipal pénétré d'indignation à la nouvelle de l'horrible attentat dont leurs Majestés l'Empereur et l'Impératrice ont failli être victimes, félicite leurs Majestés d'y avoir échappé et remercie la Divine Providence de les avoir préservés des attaques infâmes des ennemis de la France et de l'Ordre Public".

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 Mai 1858
Le Conseil municipal composé de MM. BRUEYS, DUBREIL, DELBOY, GADET, MESPOULET, PESCAY, TOULOUSE, VIGNOLLES approuve les deux actes suivants :
versement de 200 Flan par Madame D'ARAILH pour l'entretien de deux religieuses.
versement de Melle CHANNAC, de 4000 F pour acheter "l'Ecole de Soeurs" (actuellement maison ISAAC.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 7 Novembre 1858
Le Conseil municipal composé de MM. DUBREIL, CHANNAC, PESCA Y, DELBOY, BERNUS, TOULOUSE, VIGNOLLES approuve la création de la Société de Secours Mutuels St François Xavier, sorte de Mutuelle d'Assurance contre la perte de bétail. Remarque: Les comptes de la Société ont été retrouvés entre 1930 et 1967, il y avait alors 52 membres. Elle s'est arrêtée par manque de bétail après avoir duré plus de 110 ans.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 16 Septembre 1860
Après l'élection du nouveau Conseil Municipal, composé de M.M.MARTIN, DUBREIL, PESCAY, MURAT.J, TOULOUSE, BOISTEL, MURAT.G, CHANNAC, VIGNOLES, MURAT.P, DELBOY et BERNUS, chaque conseiller a prononé la phrase suivante : Je jure obéissance à la Constitition et fidélité à l'Empereur.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 12 Mai 1861
Le Conseil Municipal composé de M.M. MARTIN, BOISTEL, PESCAY, MURAT G, TOULOUSE VIGNOLE, MURAT P, DELBOY, CHANNAC, BERNUS, DUBREUIL, demande à Sa Majesté l'Empereur et à son épouse l'Impératrice, de visiter le Tarn et Garonne, lors du prochain voyage qu'ils ont l'intention d'entreprendre dans le Sud de la France. Dans la même séance, le Conseil Municipal demande qu'un bureau de poste soit établi à Dieupentale qui dispose d'une gare pour l'acheminement des paquets, bureau de poste permettant de desservir MONBEQUI, BESSENS, et DIEUPENTALE.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 19 MAI 1862
Le Conseil Municipal,composé de MM.DUBREIL, MARTIN, PESCAY, MURAT Jean,BOISTEL, CHANNAC,MURAT Guillaume, VIGNOLLES, MURAT Pierre, TOULOUSE, BERNUS, DELBOY, considérant que par suite du succès de la foire de Dieupentale qui devient plus belle chaque année,il s'avère qu'il manque des bancs pour l'étalage, décide d'acquérir plusieurs bancs supplémentaires qui seront loués ensuite aux communes voisines.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 10 Mai 1863
Le Conseil Municipal ,composé de MM. MARTIN, PESCAY, DELBOY, MURAT.G, BOISTEL, BERNUS, TOULOUSE, MURAT.J ,VIGNOLLES ,MURAT et DUBREIL, déplore que la demande de création d'une poste à Dieupentale ait été refusée en raison du manque d'entente avec les communes voisines; il mandate le Maire pour qu'il écrive aux communes de Bessens, Monbéqui et Verdun afin d'obtenir, sinon un bureau de Poste, du moins un facteur boîtier pour accélérer la réception des dépêches.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Novembre 1864
Le Conseil Municipal, composé de MM.DUBREIL, MARTIN, BOISTEL, PESCAY, MURAT.G, MURAT.J, CHANNAC, VIGNOLLE, DELBOY, TOULOUSE, renouvelle la demande collective faite en 1863 par les 4 Communes de Verdun, Dieupentale, Monbéqui et Bessens pour obtenir un facteur "bottier" en gare de Dieupentale.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 24 décembre 1865
Le Conseil Municipal, composé de MM.MARTIN, BOISTEL, PESCAY, VIGNOLLES, MURAT P, MURAT J, GADET, MESPOULET, MURAT G,DELBOY, DUBREUIL, LAPOMAREDE, vote une somme de 100 Fr. pour faciliter à tous les habitants les moyens de s'instruire en rendant entièrement gratuits les cours d'adulte.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 21 Mai 1866
Le Conseil Municipal composé de MM.DUBREIL, BOISTEL, MARTIN, DE. LA POMAREDE, GADET, DELBOY J, PESCAY J, MESPOULET et MURAT P, vote une contribution de 200 fr. pour supplément de traitement à Mr Le Cure pour la 2ème messe. A cette séance, étaient convoqués également les citoyens les plus imposés.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Septembre 1866
Monsieur DUBREUIL étant démissionnaire, le Maire Mr.BOISTEL désigné par le sous-préfet a jure obeissance à la constitution et fidélité à l'Empereur. Le 28 octobre le sous-préfet désigne Mr VIGNOLLES comme adjoint au maire. Remarque : jusqu'en 1871, les responsables municipaux étaient désignés par le pouvoir national sans être élus par les citoyens.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 19 Mai 1867
Le Conseil Municipal composé de MM. BOISTEL, VIGNOLLES, MARTIN, GADET, DE LAPOMAREDE, DUBREIL, PESCA Y, MESPOULET, MURAT P., DELBOY, MURAT G. et MURAT Jean, envoie une adresse à l'Empereur Napoléon III, pour dire son indignation après l'attentat contre l'Empereur de Russie et termine cette adresse par "Vive l'Empereur".

--------------------------------------------------------------------------------
Le 24 Novembre 1867
Le Conseil Municipal composé de MM. MARTIN, DELBOY, MESPOULET, PESCAY, MURAT P., DE LAPOMAREDE, DUBREIL, MURAT J., VIGNOLLES, BOISTEL, après avoir entendu l'exposé de M. le Maire sur la nouvelle loi du 10 avril 1867 concernant l'enseignement primaire, reconnait que pour assurer l'enseignement primaire aux enfants de la commune, l'école publique des garçons et celle des filles tenue par les soeurs de l'Ange Gardien sont bien suffisantes et ne voit donc pas l'utilité de créer une école de hameau à La Mothe, ce hameau n'étant qu'à 200m des deux écoles.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 4 Avril 1868
Le Conseil municipal composé de MM. MARTIN, DE LAPOMAREDE, GADET, MESPOULET, DUBREIL, DELBOY, MURAT G., PESCAY, MURAT Jean, MURAT P., VIGNOLLES, BOISTEL ainsi que les habitants les plus imposés décident l'agrandissement de l'église réclamé par la population depuis plusieurs années; la souscription auprès de toutes les familles a permis de recueillir 16726 F. Le Conseil municipal vote une somme de 8000 F, le devis s'élève à 33800 F. Le Conseil municipal demande à Monsieur le Préfet une subvention de 9126 F.
Remarque: Lors des travaux d'agrandissement (création des deux chapelles latérales), seuls ont été conservés le clocher, le choeur et l'abside de l'église ancienne.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 15 Février 1869
Le Conseil municipal composé de MM. BOI8TEL, VIGNOLLES, MARTIN, GADET, DELBOY, MESPOULET, MURAT Guillaume, MURAT Pierre, PESCAY et DE LAPOMAREDE vote une somme de 50 F pour les travaux de remaniement de la toiture de l'église.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 21 Novembre 1869
Le même Conseil vote 100 F pour l'organisation des cours d'adultes et pour l'indemnité supplémentaire de l'instituteur M. PANISSARD.
Remarque: l'instruction primaire n'était pas encore obligatoire sous le Second empire; elle ne le deviendra que sous la troisième République, en 1881.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 14 Mai 1871
Avec la fin de l'Empire et l'avènement de la 3 ème République, ont eu lieu les premières élections réellement démocratiques. Le Premier Conseil Municipal élu a été le suivant :

MAIRE : MURAT Pierre

ADJOINT: GADET Jean

Conseillers: PESCAY Jean aîné et PESCAY Jean jeune, DELBOY, MARTIN, VIGNOLLES, CLUZEL, MESPOULET, MURAT Bernard et MURAT Guillaume.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 19 MAI 1872
Le Conseil Municipal, composé de MM.MURAT Pierre, GADET, PESCAY,MURAT Jean, MARTIN, VIGNOLLES, DELBOY, MURAT Bernard, CLUZET, MURAT Guillaume,MESPOULET,décide de l'établissement de concessions au cimetière près de l'église et fixe le tarif de ces concessions comme suit:
concession perpétuelle : 80 centimes le m2.
concession trentenaire : 45 centimes le m2.

La superficie de chaque concession ne pourra pas être inférieure à 2m2 ni supérieure à 5m2.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 17 Mai 1874
Le Conseil Municipal, composé de M.M.MURAT P, GADET, PESCAY Jean jeune, PESCAY Jean aîné, DELBOY, MARTIN, VIGNOLLES, CLUZET, MESPOULET, approuve le projet d'ouverture d'une grande porte d'entrée dans l'église paroissiale, à travers le mur portant le clocher.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 mai 1875
Le Conseil Municipal composé de, MM.MURAT, DE ST.SERNIN, DELBOY, VIGNOLLES, PESCAY, MARTIN, MURAT, CHANNAC, DUBREUIL, MESPOULET, et de LAPOMAREDE, fixe les traitements annuels des employés de la Mairie:
Secrétaire de Mairie : 170 Fr.
Garde-champêtre : 250 Fr.
Monteur d'horloge : 20 Fr.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Mai 1877
Le Conseil Municipal composé de MM. DE LAPOMAREDE, VIGNOLLES, DELBOY, GADET, PESCAY, DE SAINT-SERNIN, MURAT G., MURAT B., CHANNAC, MESPOULET, vote 150 F pour réparer la fontaine publique du carrefour et 140 F pour la contruction d'une porte en fer au cimetière.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 18 Février 1880
Le Conseil Municipal, composé de M.M. de ST SERNIN, De LAPOMAREDE, VIGNOLES, DELBOY, GADET, PESCAY, MURAT, et CHANNAC, en réponse à une lettre du directeur des Postes et Télégraphes, relative à l'installation d'une Recette de 4° Classe à Dieupentale, décide de fournir gratuitement pendant 18 ans un local convenable pour le service postal et pour le logement du titulaire.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 7 MAI 1882
Le Conseil Municipal, composé de MM.MURAT Jean, de LAPOMAREDE, de SAINT-SERNIN, BOISTEL, DELBOY, VIGNOLLES, CLAMENS, PESCAY, GADET, considérant que la récolte de vin devient de plus en plus importante, décide de demander à l'Administration la création d'un Bureau de Régie à Dieupentale pour éviter aux propriétaires de se déplacer à Verdun ou à Grisolles.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 6 Mai 1883
Le Conseil Municipal, composé de M.M.MURAT J, CLAMENS, GADET, PESCAY, DELBOY, VIGNOLLES, de SAINT-SERNIN, vote le nouveau cahier des Charges concernant l'adjudication du pont à bascule pour une durée de trois ans ainsi que les tarifs à appliquer:
voiture chargée de fourrage ou de paille : 25 c plus 5 c par 100 kg au dessus de 500 kg
voiture chargée de sorgho à balais : 25 c plus 10 c par 100 kg au dessus de 500 kg
voiture chargée de fer : 25 c plus 15 c par 100 kg au dessus de 500 kg
boeufs : 50 c par tête
porcs, veaux : 25 c par tête
moutons, brebis : 10 c par tête
oies grasses, canard : 50 c par 100 Kg


--------------------------------------------------------------------------------
Le 3 Février 1884
Le Conseil Municipal, composé de M.M.MURAT G, BOISTEL, de SAINT-SERNIN, VIGNOLLES, GADET, CLAMENS, PESCAY, vote par 6 voix contre 2, un crédit de 60 F. pour l'achat d'un buste de la République et, à l'unanimité, un autre crédit, également de 60 F, pour l'achat d'un corps de pompe destiné au puits communal de la place publique.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 31 Août 1884
Le Conseil Municipal, composé après les élections municipales de 1884, de MM.MURAT G,CLAMENS, PESCAY, GADET Jean, GADET A, DELPECH, BEGUE, MARTIN , soucieux de faire donner aux jeunes filles une instruction aussi solide que possible, (Remarque:les écoles de jeunes filles étaient à cette époque uniquement des écoles privées) considérant que Madame l'institutrice de Dieupentale n'a jamais présenté de candidates au Certificat d'Etudes Primaires, soit parce qu'elle n'a pas donné à ses élèves une instruction suffisante, soit parce qu'elle n'a pas daigné les soumettre à une épreuve qui n'est peut-être pas de son goût, propose de voter au scrutin secret sur la question de savoir s'il y a lieu de demander la laïcisation de l'Ecole ou si la Direction doit en être laissée aux religieuses.
Résultat du scrutin:
pour la laïcisation : 7 voix
contre la laïcisation : 3 voix
bulletin blanc: 1 voix.

Le Conseil Municipal demande donc la laïcisation de l'Ecole des Filles pour l'année scolaire 1884-1885.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 01 Février 1885
Le Conseil Municipal composé de, MM.MURAT G, CLAMENS, PESCAY, GADET A, TOULOUSE, GADET J, BEGUE, décide de vendre des arbres aux enchères publiques :
15 platanes et 11 acacias, coté D6.
4 ormeaux et 9 acacias , Lamothe.
6 peupliers i la Fontaine.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 13 Juin 1886
Le Conseil Municipal composé de MM.MURAT, GADET J, GADET A, DELPECH, CLAMENS, PESCAY, TOULOUSE, BEGUE, propose un crédit de 500 fr. pour la construction d'un gite pour les indigents de passage.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 11 Octobre1886
Melle PRIEUR est nommée institutrice en remplacement de Mme.JARLAN. Le Conseil Municipal a installé Mlle.PRIEUR.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Février 1887
Le Conseil Municipal composé de MM. MURAT, CLAMENS, GADET A., GADET J., DELPECH, TOULOUSE, PESCAY, devant l'éventualité de la suppression de la Sous-Préfecture à Castelsarrasin, proteste contre une mesure qui aboutirait à une désorganisation certaine, sans aucun avantage.
Remarque :cette réclamation, jointe sans doute à plusieurs autres, a eu finalement gain de cause, puisque la SousPréfecture de Castelsarrasin a été maintenue jusqu'à nos jours.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 21 Février 1892
Le Conseil Municipal, composé de MURAT Guillaume, CLAMENS, MURAT Pierre, PESCAY, GADET Jean, GADET Antoine, DELBOY, de SAINT-SERNIN, décide d'édifier une "piscine" pour les animaux à l'endroit de la fontaine communale.
Cette décision a été confirmée au mois de MAI de la même année par le même Conseil, qui a voté dans ce but un crédit de 650 F.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 28 Mai 1893
Le Conseil Municipal composé de MM. CLAMENS, MATALY, PESCAY, MURAT, BEGUE, GADET, BONNEVIGNE, DELPECH, décide de demander à l'autorité supérieure l'autorisation de vendre en adjudication 24 platanes sur le chemin de Grande Communication No 6, à la hauteur de La Mothe.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 16 Juillet 1893
Le même Conseil approuve le devis de 2200 Francs pour la construction d'un lavoir près de la fontaine municipale

--------------------------------------------------------------------------------
Le 29 Juillet 1894
Le Conseil Municipal, composé de M.M. MURAT, CLAMENS, MATALY, GADET, BONNEVIGNE, PESCAY, de SAINT-SERNIN, décide d'appuyer la demande de bourses faite auprès du Gouvernement pour les deux enfants des familles Roderick et Larroque candidats à l'Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr.
Note de la Rédaction:
Le premier enfant est devenu par la suite le colonel Roderick, dont le portrait, qui décorait depuis cinquante ans la salle des Mariages de la Mairie, a été rendu récemment à la famille Latrobe, héritière de la famille Roderick.
Le deuxième enfant ayant fait Saint-Cyr n'est autre que le futur Général Larroque, qui, lors de sa nomination, a été le plus jeune général de France et dont la commune a perpétué le souvenir en donnant son nom à la plus grande rue du village et en apposant une plaque commémorative sur sa maison natale.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 12 septembre 1895
Le Conseil Municipal composé de, MM.MURAT G, CLAMENS, GADET, BEGUE, LARROQUE, DELPECH, MURAT J, BONNEVIGNE, MATALY, PESCAY, désireux de compléter l'oeuvre commencée par la construction du lavoir et de donner un nouveau témoignage de sympathie à la population qui d'ailleurs se montre fort reconnaissante, décide de doter le lavoir d'un toit et de s'adresser pour sa construction à une entreprise spécialisée de la région.
Remarque: Cette entreprise a été choisie en début 1996, c'est celle qui a réalisé la halle de Grisolles à la même époque.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 18 Fevrier 1896
Le Conseil Municipal composé de MM.GADET, CLAMENS,PESCAY, MATALY, MURAT P, BEGUE, BONNEVIGNE, DELPECH, MURAT G, rappelle que le jeune BATAILLOU, mordu par un chien atteint de la rage, doit suivre le traitement à l'Institut Pasteur il décide de voter 35 fr. pour payer les voyages à sa mère pour l'accompagner et a la ferme conviction que Mr. le Préfet voudra bien accorder une indemnité équivalente a celle votée par le Conseil Municipal.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 8 Août 1897
Le Conseil Municipal composé de MM. MARTIN, CLAMENS, GADET, MURAT P., MATALY, PESCAY, PRIEUR, BEGUE, CAYROU, MURAT G., décide, pour renforcer le voligeage de la toiture du lavoir, de poser 12 pannes armées pour un prix de 200 F et vote un impôt de 200 F à cet effet.
Remarque: le lavoir avait été construit en 1895.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 22 Mars 1899
Devant le Maire, M. MURAT, Mme JUVENOT, religieuse de la Congrégation de l'Ange Gardien a déclaré conformément à la loi de 1886, continuer l'école congréganiste dans le nouveau local du chemin de Ténéria.
Remarque: cette école qui était réservée aux filles se trouvait jusqu'alors dans la maison occupée actuellement par la famille Isaac.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 18 Mars 1900
Le Conseil municipal composé de M.M MURAT, CLAMENS, MARTIN E, GARDET J, MURAT P, Mr MATALY B, PESCAY J, PRIEUR A, BEGUE J, BONNEVIGNE J, DELPECH P, CAYROU P, demande à la compagnie du midi (SNCF) de lui céder pour les rendre praticables, le chemin partant de la D6 jusqu'à la gare et le chemin le longs de la voie ferrée en direction de Bessens.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Mai 1900
Installation du nouveau Conseil municipal (élection de la municipalité). Monsieur MURAT Guillaume est remplacé dans ses fonctions de maire par Mr GADET Jean au 3eme tour du scrutin et au bénéfice de l'âge et monsieur PESCAY Jean est élu adjoint au 3eme tour et également bénéfice de l'âge.
Le conseil municipal était composé de : MARTIN E, MURAT G, CLAMENS Jean, MATALY B, LARROQUE A, MOLES E, LATROBE M, BOISTEL L, DE SAINT SERNIN E.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 27 Mai 1900
Le Conseil municipal demande que des réverbères soit installés sur différents points du village, ou la circulation devient dangereuse par les nuits sombres, il demande également à monsieur DE NIORT de lui vendre une parcelle de terre en vue de l'agrandissement du cimetière.
Dans le vote du budget annuel on relève :
L'atelier de Charité 150 F
Supplément de Traitement au curé 200 F
Traitement du sergent de la mairie 50 F
Traitement du monteur de l'horloge 30 F
Fêtes publiques 80 F
Indemnité pour distribution des télégrammes 80 F
Assistance médicale 150 F
Dépense de l'éclairage 60 F
Traitement de l'allumeur de réverbères 45 F
Le Conseil municipal vote une somme de 100F pour renouveler une partie du mobilier scolaire, le travail sera fait par les ouvriers de la commune. Le Conseil municipal vote l'augmentation du traitement du secrétaire du Mairie de 250 à 300 F par an.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 21 Juin 1900
Monsieur le maire demande au Conseil municipal de l'autoriser à traiter définitivement l'achat de trois ares de terrain à Monsieur DE NIORT inspecteur des constructions directes à Draguignan en vue de l'agrandissement du cimetière.
Sur Proposition de Monsieur De SAINT SERNIN le Conseil municipal émet le voeu que la compagnie des chemins de fer du midi établisse des billets dit de marchés aller et retour de Dieupentale pour Toulouse les Lundi, Mercredi et Vendredi de chaque semaine, jour de marché dans cette ville.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 11 Novembre 1900
Mr LATROBE prie monsieur le Maire de bien vouloir inviter le monteur de l'horloge à régler avec plus de soin l'horloge de l'église et a faire en sorte qu'elle s'arrête moins souvent.
Le Conseil municipal attire l'attention de monsieur le Maire sur l'état de mal propreté du lave-pied de chevaux attenant au lavoir public en bordure du canal, il demande que ce réservoir soit lavé tous les 8 jours.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 09 Decembre 1900
Monsieur le maire informe le Conseil municipal des conditions faites par l'administration (du canal) pour la location des lavoirs à savoir 148 F pour 37 mètres de longueur par an ; de plus la commune devra réparer et entretenir les lavoirs.
Le Conseil municipal, suite à la lettre émanant des membres délégués de la Société Chorale "L'Orphéon" met à la disposition de cette dernière, la salle de classe des garçons pour les répétitions.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 10 Février 1901
Le Conseil Municipal composé de MURAT, BOISTEL, DE ST SERNIN, CLAMENS, MATALY, MOLES, LATROBE, GADET, invite le garde-champêtre à veiller à ce que les bergers s'abstiennent totalement de laisser et à plus forte raison de laisser paître, les troupeaux dans les vignes.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 30 Octobre 1901
Le même Conseil Municipal approuve le tarit des droits de pesage du Pont à Bascule, situé à l'époque, devant l'actuel CLOS ST DANIEL.
Voiture chargée de fromages, paille, etc.... : 0,20 Frs
Voiture chargée de sorgo à balai : 0,10 Frs
Boeuf (par tête) : 0,50 Frs
Porcs, veaux (par tête) : 0,25 Frs
Mouton, brebis (par tête) : 0,10 Frs
Oies, canards, viandes salées (les 100 Kgs) : 0,50 Frs
Bois (les 100 Kgs) : 0,05 Frs

--------------------------------------------------------------------------------
Le 19 novembre 1905
Le Conseil Municipal composé de, MM.BOISTEL, CLAMENS, DINNAT, LATROBE, ARQUIE, MURAT, DELBOY, GADET, suite à la demande de Monsieur le Curé, insistant sur le délabrement de la loge du carillonneur et de l'escalier y donnant accès, décide de faire effectuer sans retard les réparations pour éviter des accidents graves.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 16 Juin 1906
Le Conseil Municipal, composé de MM.GADET, DE ST.SERNIN, BOISTEL, CLAMENS, MURAT, DELBOY, à la suite d'une lettre de Mr.LAPORTE, curé de DIEUPENTALE, décide de lui attribuer l'allocation temporaire de 200 fr. prévue dans la loi du 9 décembre 1905 (loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat).
Le même jour, le Conseil Municipal décide de vendre les fagots provenant de l'élagage de Peysset et de Lamothe.
100 fagots, vendus à Mr.OURMIERES pour 14 F.50
25 fagots, vendus à Mr.GENDRE pour 2 f.50
20 fagots, vendus à Mr.DELCROS B. pour 2 F.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 24 février 1907
Le Conseil Municipal composé de MM. DE SAINT-SERNIN, BOISTEL, CLAMENS, LATROBE, MURAT, DELBOY, GADET, accepte le bail de location du presbytère proposé par M.le Curé LAPORTE, pour 9 ans, avec un loyer annuel de 45 F.
Remarque : Avant la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, le presbytère appartenait au diocèse : les pourparlers pour instaurer le nouveau système de bail de location ont duré donc plus d'un an .

--------------------------------------------------------------------------------
Le 2 Août 1908
Le Conseil municipal composé de MM. GADET, CLAMENS, MURAT, LARROQUE, BOISTEL, DE ST SERNIN, MATALY, PENCHENAT, MURAT, DINNAT vote une somme de 100 F pour la célébration du centenaire de la création du Tarn & Garonne.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 1er Septembre 1908
Le même Conseil municipal enregistre l'arrivée, comme Directrice de l'Ecole libre, de Mme LASSERRE, en remplacement de M. ANDRIEU.
Remarque: Mme LASSERRE devait rester plus de 30 ans à Dieupentale.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 1er Juillet 1909
Le Conseil municipal composé de MM. CLAMENS, MURAT, Joseph LARROQUE, MATALY, MOLES, MURAT Isidore, GADET, Maire vote une somme de 20 F pour la jeunesse à l'occasion de la fête locale, cet argent étant destiné à l'organisation de jeux le lundi.
Remarque: ces jeux du Lundi, qui se sont maintenus jusque dans les années 70 étaient les suivants : courses au sac, concours de grimaces, attrapage de la "merlusse" avec les dents, course à la brouette, etc ...

--------------------------------------------------------------------------------
Le 31 MARS 1912
Le Conseil Municipal, composé des présents MURAT, CLAMENS, MATALY, LARROQUE, MOLES, GADET, suite à un appel du Comité des Fêtes de Castelsarrasin demandant une contribution pour l'achat d'un aéroplane de guerre, est heureux de s'associer à cette oeuvre patriotique et vote une subvention de Trente Francs.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 16 Février 1913
Le Conseil Municipal, composé de MM. CLAMENS, GADET, LATROBE, BOISTEL, MESPOULET, MURAT, PANASSIER, de SAINT-SERNIN, FOURAGNAN, PENCHENAT Maire, décide de planter une série de platanes le long du chemin de Grande Communication No 6 et de procéder à l'élagage des platanes de l'église.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 4 juillet 1915
Le Conseil Municipal composé de MM.CLAMENS, GADET, MURAT, FOURAGNAN, LATROBE,(beaucoup de conseillers sont mobilisés) vote un crédit de 250 Fr. pour repeindre la toiture du lavoir.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 28 Aout 1916
Le Conseil Municipal composé de MM.CLAMENS, GADET, MURAT, LATROBE, (4 mobilisés: PENCHENAT, ARQUIE, BAYSSADE, PANASSIER), décide, après lecture des nouvelles dispositions de la loi sur la distillation des vins, cidres et poires, d'ouvrir un atelier public de distillation dans un local approprié.

--------------------------------------------------------------------------------
LE 13 Mai 1920
Le Conseil Municipal composé de M.M.CLAMENS, LARROQUE, PANASSIE, ESPARBE, BOISTEL, BAYSSADE, MURAT, FAURE, DEPUNTIS, décide que le Monument aux enfants de la commune morts pour la France, sera érigé entre l'église et le cimetière, dans l'ancienne chapelle où est rangé le corbillard.

--------------------------------------------------------------------------------
LE 29 Janvier 1921
Le Conseil Municipal composé de LARROQUE, PANASSIER, ESPARBE, BOISTEL BAYSSADE, FAURE, DEPUNTIS, CLAMENS, adresse à leur estimé et sympathique chef de Municipalité, leurs sincères félicitations pour son élévation aux fonctions Ministérielles et est certain d'être l'interprète de la population en lui exprimant leur vive gratitude pour la part d'honneur qui rejaill1t sur la petite Patrie.
Vive Auguste PUIS, Vive DIEUPENTALE.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 1er Février 1922
Le Conseil Municipal, composé de MM.PUIS, CLAMENS, LARROQUE, MURAT, BAYSSADE, PANASSIER, ESPARBE,FAURE,DEPUNTIS, décide, pour perpétuer la mémoire du Général LARROQUE, "prématurément enlevé à l'affection des siens et à la France", d'apposer sur sa maison natale à Cassessole une plaque commémorative.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 4 Octobre 1922
Le même Conseil Municipal, considérant la vitesse des voitures qui devient un danger pour la population, décide de fixer la vitesse maximale dans le village à 12 km/h.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 13 Mars 1923
Le Conseil Municipal, composé de MM. CLAMENS, ESPARBE, MURAT, PANASSIER, FAURE, DEPUNTIS, décide, devant la difficulté de trouver un adjudicataire pour le pont-bascule, de procéder à sa mise en régie, les pesées étant effectuées par le garde-champêtre ou le secrétaire de mairie, un tiers de la recette étant pour la Commune, et deux tiers pour les peseurs.
Le même jour,le Conseil Municipal décide, suivant l'expertise réalisée par Mr Guillaume MURAT, de procéder à l'achat de l'immeuble PENCHENAT-LASCROUX pour y édifier un groupe scolaire et y installer la Mairie; cet achat représente une somme de 7800 Francs, en partie couverte par la vente des deux écoles et de la Mairie actuelles. Note de la Rédaction :la Mairie se trouvait alors dans la maison occupée aujourd'hui par la boulangerie COULON ; l'école des garçons était à la maison MOLINIE à Cassessole et celle des filles était à la maison IZAC, sur le chemin-bas de Grisolles.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 22 Juin 1924
Le Conseil Municipal, composé de M.M.CLAMENS, BOISTEL, LARROQUE, ESPARBE, PANASSIE, FAURE, MURAT, autorise Mr Gadet à installer une pompe à essence au carrefour de la R.N.113 et de la D.6.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 8 mars 1925
Le Conseil Municipal composé de, MM.PUIS, CLAMENS, BOISTEL, LARROQUE, ESPARBE, MURAT, PANASSIER, FAURE, compte tenu que l'immeuble destiné à la future Mairie sera libre fin avril, décide que l'immeuble de la Mairie actuelle (Mairie + Ecole) sera mis en vente le 27 mai 1925.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 4 Juin 1927
Le Conseil Municipal composé de MM. PUIS, ALAZARD, BOISTEL, BENABEN, DELCROS, TOULOUSE, TIBAL, CALVEL, FAURE, donne un avis défavorable à la demande des communes de NOHIC et d'ORGUEIL de se rattacher au canton de VILLEBRUMIER.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 12 novembre 1928
Le Conseil municipal composé de MM. ALAZARD, PUIS, LARROQUE,DELCROS, TIBAL, TOULOUSE, CALVEL, FAURE modifie la taxe sur les chiens comme suit:
1ère catégorie: luxe et agrément 12 F/an
2ème catégorie : chasse 8 F/an
3ème catégorie : garde ou berger 3 F/an


--------------------------------------------------------------------------------
Le 1er Juin 1929
Le Conseil municipal composé de MM. PUIS, ALAZARD, BENABEN, BENASSAC, BOUE, CALVEL, DELCROS, DEPREUX, FOURAGNAN, LARROQUE, TIBAL, TOULOUSE demande à la Compagnie des Chemins de Fer du Midi de construire un trottoir le long du chemin de descente à la gare car en hiver il est impraticable et de construire également un mur de soutènement côté gare. Le même jour, le même Conseil municipal fait l'éloge de M. MOLINIE, secrétaire de mairie démissionnaire pour raisons de santé et nomme pour le remplacer M. GAUBERT, retraité.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 01 Juin 1930
Le Conseil Municipal composé de M.M.PUIS, ALAZARD, LARROQUE, FOURAGNAN, BOUE, TOULOUSE, DELCROS, BENABEN, BENASSAC, CALLVEE, TIBAL, décide de vendre aux enchères les deux arbres de la place de la poste, avec une mise a prix de 20 Francs.

--------------------------------------------------------------------------------
LE 18 Mars 1931
Le Conseil Municipal composé de PUIS, LARROQUE, TOULOUSE, BENABEN, FOURAGNAN, CALVEL, ALAZARD, BENASSAC·, DEPREUX, approuve 1a vente du bois de l'élagage des platanes de la route de MONTAUBAN, pour une somme de 3.606 Frs, dont une partie a été utilisée pour :
l'émondage des acacias de la place de la Poste et des tilleuls de l'école (les acacias ont été depuis remplacés par des mûriers platanes, mais les tilleuls de l'école sont encore là au nombre de 4.
la plantation de 3 acacias supplémentaires à la place de la Poste et de 3 marronniers à l'Ecole. Les acacias ne sont plus là mais il reste 2 marronniers à l'école.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 24 Juin 1933
Le Conseil Municipal, composé de MM. PUIS, LARROQUE, TOULOUSE, BOUE, ALAZARD, BENABEN, BENASSAC, FOURAGNAN ,CALVEL ,DELCROS ,TIBAL, décide de faire l'achat d'une horloge municipale à placer sur le clocher de l'église; l'horloge, dont le coût prévu est de 7800 Francs, est garantie pour une durée de 12 ans.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 Juin 1934
Le Conseil Municipal ,composé de M.M.LARROQUE, TOULOUSE, ALAZARD, BENASSAC, CALVEL, FOURAGNAN, BOUE, BENABEN, DELCROS, TIBAL, DEPREUX, après avoir pris connaissance de la lettre de démission du Maire Mr Auguste Puis, exprime ses profonds regrets de cette décision et le remercie de tout ce qu'il a fait pour la commune et ses habitants avec un dévouement et une amitié au dessus de tous éloges. A la suite de cette démission, c'est Mr Alazard qui a été élu Maire de Dieupentale.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 29 octobre 1936
Le Conseil Municipal composé de MM. ALAZARD, LARROQUE, TOULOUSE, BOUE, BENASSAC, CALVEL, DEPREUX, BENABEN, FOURAGNAN, décide de renouveler le bail d'exploitation de la ligne d'autobus VERDUN-DIEUPENTALE, assumée depuis de nombreuses années par Mr.DEVILLE, qui assure le transport vers la gare de DIEUPENTALE et l'acheminement du courrier à la Poste.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 27 Mars 1937
Le Conseil Municipal composé de MM. ALAZARD, LARROQUE, TOULOUSE, CALVEL, BENABEN, BOUE, VALADIE, FOURAGNAN, décide, devant le mauvais état du puits communal à La Mothe de nettoyer ce puits et d'y placer une pompe.
Remarque: ce puits se trouvait sur la place de la Mothe entre la maison et le jardin de Mme GALLARDO.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 27 Novembre 1941
Le Conseil Municipal, composé de ALAZARD, LARROQUE, TOULOUSE, BOUE, BENASSAC, CALVEL, TIBAL, VALADIE, FOURAGNAN, vote un crédit de 500 Frs pour l'envoi d'un colis aux prisonniers de la Commune.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 15 MAI 1942
Le Conseil Municipal composé de MM.ALAZARD, LARROQUE, TOULOUSE ,BOUE ,BENASSAC ,CALVEL ,VALADIE ,FOURAGNAN ,vote une subvention de 150Frs à l'Avenir Dieupentalais, afin de l'aider à organiser une course cycliste, comme cela se faisait avant la guerre.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 29 mars 1945
Le Conseil Municipal composé de MM.ALAZARD, MAYODON, LARROQUE, BAILLY, FAURE, DELCROS, TAILLEFER, TIBAL, a fixé le tarif pour la bascule publique:
Charrette : 10 F
Camion 3t : 15 F
Camion 5t : 20 F
Boeuf (la tête): 5 F
Vache : 5 F
Veau, porc: 5 F
Moutons, brebis : 3 F
Agneau, poulet : 2 F


--------------------------------------------------------------------------------
Le 13 mai 1945
Le Conseil Municipal composé de MM.FAURE, LARROQUE, RIVIERE, DEPREUX, Melle.BAYSSADE, Mme TURLAN, DELTOUR, MAYODON, OULIE, TAILLEFER, déclare que la réparation de la pompe communale de Lamothe est soumise à la Commission des Travaux.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 9 Janvier 1947
Le Conseil Municipal composé de MM. TAILLEFER, DELCROS, FAURE, MAYODON, LARROQUE, DEPREUX, décide d'adhérer au Syndicat Intercommunal pour l'adduction d'eau dans la commune.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 27 Juin 1947
Le Conseil Municipal décide de procéder à l'électrification des écarts de la commune et vote un emprunt de 35000 F pour cette électrification.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 13 Avril 1949
Le Conseil municipal composé de MM. MAYODON, DELCROS, FAURE, TOURNIE, LACOSTE, TAILLEFER, TURLAN, DEPREUX, REBEL, BAILLY, décide l'électrification des derniers écarts de la commune et de contracter un emprunt pour financer les travaux.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 15 Juin 1949
Le même Conseil municipal, alloue 10 000 F au Comité des Fêtes pour l'organisation de la fête locale et du 14 juillet.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 10 Juillet 1951
Le Conseil Municipal composé de FAURE, OULIE, REBEL, TURLAN, TOURNIE, BAYSSADE, TAILLEFER, DELCROS, DEPREUX, BAILLY, décide de participer à l'emprunt cantonal pour :

l'achat de compteurs d'eau pour le réseau d'adduction d'eau dans le village.
l'électrification des écarts.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 22 Octobre 1951
Le même Conseil Municipal décide l'achat d'un drapeau pour la somme de 10.000 Frs.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 27 Avril 1952
Le Conseil Municipal, composé de MM.REBEL, FAURE, DEPREUX, MARTY, OULIE, TURLAN, TOURNIE, BAYSSADE, DELCROS, TAILLEFER, LACOSTE, BAILLY, décide d'accorder une indemnité spéciale de 1000Frs au garde-champêtre pour l'achat de pneus de bicyclette.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 24 Juillet 1953
Le Conseil Municipal, composé de MM.REBEL, FOURAGNAN, DEPREUX, OURMIERES, ANTOINE, TAVERNE, LAVILLE, BAYSSADE ,Mme TURLAN, KLEIN, DEGEILH, MARTY, décide de Cimenter la place de la Poste jusqu'au banc de pierre, et de faire peindre les portes et les volets de la Mairie et des Ecoles.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 3 Janvier 1954
Le Conseil Municipal, composé de MM.REBEL, FOURAGNAN, MARTY, OULIE, OURMIERES, LAVILLE, DEGEILH, DEPREUX, ANTOINE, TAVERNE, TURLAN, BAYSSADE, KLEIN, décide, en raison du mauvais état du tambour du crieur public, d'acheter un porte-voix "Megaflex" pour la somme de 20.000 F.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 7 Mai 1954
Le même Conseil décide l'achat de la maison Latrobe pour y créer une classe enfantine; cet achat sera réalisé dans la même année pour la somme de 2.000.000 F.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 28 Avril 1956
Le Conseil Municipal composé de MM.REBEL, FOURAGNAN, DEPREUX, MARTY, LAVILLE, OURMIERES, DEGEILH, TAVERNE, ANTOINE, KLEIN et MME.TURLAN, décide de restaurer le clocher de l'église et d'aménager l'école enfantine dans la maison Latrobe.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 28 Janvier 1961
Le Conseil Municipal composé de REBEL, FOURAGNAN, ALAZARD, ANTOINE, BAILLY, LAVILLE, MARTY, MESPOULET, TAVERNE, DEGEILH, Mme TURLAN, décide la construction d'un préau à l'école enfantine, ce préau devant servir également de lieu de stockage pour divers matériaux. Ce préau aura duré 30 ans, puisque la nouvelle école entraîne sa démolition.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 14 Décembre 1963
Le Conseil Municipal, composé de MM.REBEL ,FOURAGNAN, ALAZARD, ANTOINE, BAILLY, MESPOULET, TAVERNE, décide de déposer le pont-bascule situé à proximité du carrefour du centre du village, en raison des travaux prévus pour l'agrandissement de ce carrefour, et d'aménager un pont-bascule plus puissant près du lavoir municipal.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 09 Janvier 1966
Le Conseil Municipal composé de Mrs.REBEL, FOURAGNAN, ALAZARD, ANTOINE, BAILLY, DEGEILH, GRELLOU, MARTY, OULIE, TAVERNE, décide d'installer un projecteur au coin de la maison Benassac pour éclairer le chemin de Ténéria et d'effectuer la construction d'un préau à l'école enfantine.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 15 Janvier 1967
Le Conseil Municipal composé de MM. REBEL, FOURAGNAN, ALAZARD, ANTOINE, BAILLY, DEGEILH, GRELLOU, MESPOULET, MARTY, OULIE, TAVERNE, décide de procéder à l'achat d'un nouveau corbillard, l'ancien étant en très mauvais état.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 26 avril 1970
Le Conseil Municipal composé de M.M.REBEL, LAVILLE, ALAZARD, ANTOINE, BALLY, GRELLOU, MARTY, TURLAN, DEGEILH, décide de procéder à la construction d'une salle des fêtes municipale et à l'aménagement de la place publique.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 15 Mai 1971
Le Conseil Municipal composé de REBEL, SANCE, BAILLY, LAVILLE-MURAT, MARROU, Mme TURLAN, ALAZARD,DUMONS, ANTOINE, TAVERNE, GRELLOU, LACAZE, décide :
la création d'un nouveau cimetière devant la difficulté pour agrandir l'ancien.
l'installation d'un feu tricolore au carrefour de la D6 et de la RN 113, en raison des dangers de collision dûs au manque de visibilité.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 22 fevrier 1975
Le Conseil Municipal composé de MM.REBEL, LAVILLE, ALAZARD, ANTOINE, DUMONS, GRELLOU, LACAZE, MARROU, Mme.TURLAN, décide l'implantation d'une cabine téléphonique publique à proximité du bureau des P.T.T.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 21 Février 1976
Le Conseil Municipal compose de Mrs.REBEL, LAVILLE-MURAT, ALAZARD, ANTOINE, DEGEILH, DUMONS, GRELLOU, LACAZE, MARROU, SANCE, TAVERNE, Mme TURLAN, décide d'accorder une subvention de 500 fr.au club du 3éme age, qui vient de se constituer à DIEUPENTALE et d'envisager une salle de réunion dans l'ancien garage de l'école.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 30 Octobre 1976
Le même Conseil Municipal décide d'aménager un local pour loger le matériel communal sur l'emplacement du lavoir, désaffecté depuis plusieurs années.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 26 Juin 1977
Le Conseil Municipal composé de MM. REBEL, ANTOINE, GOTTVALLES, DUMONS, GRELLOU, MONTAGNE, RINALDI, MARROU, SANCE, TAVERNE, TAILLEFER, VALADIE, Mme TURLAN, décide de faire effectuer les réparations au toit de la Mairie qui a été remanié la dernière fois en 1952.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 4 Octobre 1977
Le même Conseil Municipal décide d'adhérer au Syndicat de Collecte et de Destruction des Ordures Ménagères du Tarn & Garonne et désigne deux délégués : MM. REBEL et TAVERNE pour représenter la commune.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 23 Juillet 1978
Le Conseil municipal composé de MM. REBEL, MARROU, TAVERNE, DUMONS, ANTOINE, GOTTVALLES, GRELLOU, MONTAGNE, RINALDI, SANCE, TAILLEFER, VALADIE, Mme TURLAN prend les décisions suivantes:
création d'un terrain de tennis, investissement: 64 700 F
signalisation du carrefour, investissement: 100 000 F
adjudication pour travaux d'assainissement.


--------------------------------------------------------------------------------
Le 20 Janvier 1980
Le Conseil Municipal composé de M.M.REBEL, MARROU, TAVERNE, DUMONS, ANTOINE, GOTTVALLES, GRELLOU, RINALDI, TAILLEFER, Mme TURLAN, décide l'acquisition d'un véhicule de transports en commun pour transporter les élèves fréquentant les écoles de la commune.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 12 Avril 1981
Le Conseil Municipal composé de REBEL, MARROU, DUMONS, GOTTVALLES, RINALDI, SANCE, TAILLEFER, Mme TURLAN, VALADIE, décide de participer au Syndicat Intercommunal d'enlèvement et d'élimination des ordures ménagères.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 25 Novembre 1982 Le Conseil Municipal, composé de MM.REBEL, MARROU ,DUMONS, GOTTVALLES, TAILLEFER, Mme TURLAN, VALADIE,adopte le dispositif de financement pour l'achèvement des travaux d'assainissement de la Commune.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 7 Mai 1983
Le Conseil Municipal,composé de MM.REBEL, MARROU, DUMONS, ANTOINE, MME BLANC, BOLETTA, CANESIN, CENTOMO, GOTTVALLES, LLIDO, RODRIGUES, SANCE , VALADIE, VIVIER, décide, en raison de la cessation d'activité de la carillonneuse Madame MOISAN, de procéder à l'électrification des cloches de l'église. Cet aménagement a été réalisé au mois d'Aoüt de la même année et a coûté 17500 F.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 31 mai 1986
Le Conseil Municipal composé de Mrs.REBEL, DUMONS, MARROU, TAILLEFER, ANTOINE, Mme.BLANC, BOLETTA, CANESIN, CENTOMO, GOTTVALLES, LLIDO, SANCE, VALADIER, VIVIER, approuve le projet de lotissement communal au lieu-dit "Cap del Barry" qui comportera 14 lots, et charge Mr. le Maire de demander au Conseil Général la subvention correspondante au taux maximum.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 6 Février 1987
Le Conseil Municipal composé de MM. MARROU, DUMONS, TAILLEFER, Mme BLANC, MM. BOLETTA, GOTTVALLES, LLIDO, VALADIE, VIVIER, décide de refaire l'installation électrique de l'école maternelle et du presbytère.

--------------------------------------------------------------------------------
Le 26 Mars 1987
Le même Conseil Municipal prend acte de la décision de M.REBEL de démissionner de ses fonctions de Maire pour raison de santé.

Pied de page des forums

RSS

Propulsé par Puntal © Copyright 2005-2007 Equipe Puntal

[ Générée en 0.018 sec., 6 requêtes exécutées ]